Dualités internes ou cré-activité !

Avons-nous tous un loup blanc et un loup noir? Est-ce qu’il vous arrive de vivre des dualités intérieures, d’être ambivalent, de tourner en rond, parfois même de ne plus vous comprendre ? Et bien, vous êtes normal, vous êtes humain. Cette constante ambivalence entre notre moi authentique, notre essence et nos parties ou nos petits « moi » en mécanismes de défense fait partie de la réalité.  Cependant, nous pouvons apprendre à être plus réfléchis, à agir au lieu de réagir.

À priori, si vous étiez présent au Facebook Live de mardi passé, vous avez déjà les outils en main. Pour les autres, je vous partage ces outils et d’autres pour prioriser la cré-activité et non vos dualités internes, vos petits « moi » en réaction, soit :

  • La légende des 2 Loups
  • Cinq préceptes de la cré-activité
  • La vidéo du Facebook Live :
    • La technique d’observation de soi par la visualisation du Loup Blanc de mon ami Guy Perron
    • Technique d’apaisement
    • 7 Jours de Méditation 

Bref, voici la vidéo de mon Facebook Live, cliquez ici.

 Légende amérindienne des 2 Loups

Ainsi, je vous laisse renouer ou découvrir à nouveau cette légende amérindienne que j’adore.

« Un petit garçon qui accourt vers son grand-père – un homme plein de sérénité et de sagesse, à ses yeux – pour lui expliquer sa frustration et son malheur.

Dévoré par la colère et porté par l’intensité de ses émotions, le jeune garçon raconte à son grand-père l’injustice dont il a été victime. Ce dernier le surprend en lui disant :

« Il m’arrive à moi aussi d’être submergé par le chagrin, la colère et de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et qui n’éprouvent aucun regret ! »

À cet instant, le jeune garçon reste bouche bée, étonné d’apprendre que son grand-père lui-même puisse éprouver de telles émotions. Aussi l’écoute-t-il avec attention :

« Sache toutefois, mon petit, que la haine t’épuise et ne blesse pas ton ennemi. C’est comme si tu avalais du poison en espérant que ce soit l’autre qui en meure. J’ai souvent combattu ces sentiments à l’intérieur de moi. Comme chaque être humain, j’ai aussi deux loups qui hurlent en moi. Le premier, le Loup Noir, est rempli de colère, de peur, d’avidité, de rancune et de vengeance. Le second, le Loup Blanc, l’est d’amour, de confiance, de sagesse, de compréhension et de compassion. Il est parfois si difficile de vivre avec ces deux loups présents dans ma conscience, car ils se livrent un combat sans merci pour savoir lequel réussira à dominer mon esprit ! »

Inquiet et fasciné, le jeune garçon demande : « Oui, mais grand-papa, lequel de tes deux loups va gagner ? »

Le grand-père sourit et répond doucement : « Celui que je choisis de nourrir, mon chéri. »

Nous pourrions poursuivre un peu plus loin…

Néanmoins, il importe de nourrir le Loup Blanc mais en même temps, nous devons nous occuper avec bienveillance du Loup Noir. En fait, il est important d’entendre les hurlements de cette partie de soi ou de l’autre qui est en face de nous. Je dirais même de l’écouter avec compassion, non jugement et ouverture. Or, cette partie de soi, ou ce mini-moi en colère est également en souffrance.  Ne pas l’écouter revient à la nourrir. Ainsi, nier ou refouler la colère ne peut que l’augmenter ou en retarder l’éclatement. Quand le Loup Blanc est présent à la conscience, c’est qu’il a accueilli avec compassion la colère, la peur et la rancune. Essentiellement, la compassion c’est la plus grande et la plus durable des médiations.

Or, votre manière d’aborder et de vivre le monde se trouve dans l’amitié avec votre propre esprit. En étant présent à votre environnement mental, en ne laissant pas votre ego se nourrir du Loup Noir, vous optez pour créer vous-même votre histoire. Puisque, la plus grande puissance, le plus grand pouvoir, réside en soi, dans son soi intérieur. Donc, vous seul avez ce pouvoir d’être cette puissance qui est vous. Ne laissez pas vos pensées être vous. Alors, créez en choisissant vos pensées, vos émotions, par le non jugement et la bienveillance.

Enfin, cette légende amérindienne nous enseigne essentiellement que la pensée négative est quelque chose de tout à fait normal, que nous avons le choix de nourrir un dialogue intérieur négatif et, surtout, de conserver à l’esprit cette nourriture qui submerge comme un poison les pensées positives en intoxicant tout sur son passage si on laisse aller. Un vieux chef indien cherokee utilisa une fable avec deux loups pour enseigner la vie à son petit-fils.

Avons-nous tous un loup blanc et un loup noir?

En outre, se peut-il que les deux co-habitent en chacun de nous? Et oui… En chacun de nous habitent un Loup Blanc et un Loup Noir.

Voici quelques questions pour explorer en soi :

  1. Lequel est aux commandes?
  2. Lequel des deux s’exprime le plus souvent chez moi ?
  3. Dans quelles circonstances se manifestent-ils plus particulièrement ?
  4. Lequel des deux ai-je envie de nourrir ?
    1. De quelle manière vais-je le nourrir ?
    2. Qu’est-ce qui m’incite à nourrir ce loup plus que l’autre ?
    3. Comment vais-je m’y prendre ?
    4. Qu’est-ce que je mets en place pour accueillir l’autre loup ?

Enfin, observez ces deux loups en vous et créez pour créer votre environnement intérieur. De plus, devenez le maître bienveillant des loups de votre esprit. Pour ainsi, choisir de modifier vos habitudes mentales et vos dialogues intérieurs. C’est-à-dire, accueillir les manifestations de vos loups intérieurs.  En fait, sans jugement et dans une attitude d’ouverture, afin de détecter leurs interventions. En somme, comme le mentionne mon ami Guy Perron, apprenez à acquérir la maîtrise de soi, en laissant librement agir le Loup Blanc et en apprivoisant votre Loup Noir progressivement.

Cinq préceptes de la cré-activité

Guy nous partage cinq préceptes pour agir avec cré-activité.

  1. Je vis dans une constante attitude d’appréciation et de reconnaissance;
  2. J’ai confiance que tout est comme il se doit et qu’une force plus grande que moi y veille;
  3. Je porte attention à mes besoins et à mes désirs de même qu’à ceux des autres, et je reste ouvert à toute éventualité;
  4. J’accepte et je réconcilie les forces qui interagissent en moi, tant mes talents et mes ressources que mes peurs et mes blessures;
  5. J’agis en prenant appui sur la quiétude intérieure que je cultive de manière à privilégier des gestes réfléchis qui ont du sens.

De même, devenir plus cré-actif est un entraînement d’observation de soi, sans jugement de ses attitudes, de laisser-aller, d’être soi et de choisir la meilleure attitude. Visualisez cette attitude choisie et nourrissez le Loup Blanc. Rappelez-vous : vous n’êtes pas vos pensées et votre ego ne vous définit pas. Pour connaître la technique d’observation du soi par la visualisation du Loup Blanc, vous pouvez regarder la vidéo du Facebook Live du 28 mars 2017 en cliquant ici ou en vous procurant le livre de mon ami Guy Perron : Perron, G., et Arpin, R., (2016), « Rugir, ruminer et respirer par le nez », Les Éditions de l’Homme. 269 p.

Ma rencontre avec l’auteur Guy Perron…

Brièvement, avant de terminer, je vous dévoile un petit bout de ma rencontre avec Guy Perron… En fait, c’est mon ami Vincent connaissant mon intérêt pour la spiritualité qui m’a mis en contact avec sa sœur Jade.  Me laissant guider, j’ai pris contact avec elle et dès notre premier échange, elle m’a invitée à partager son repas avec elle et son partenaire Guy, ce fameux soir de la Saint-Valentin, avec un invité surprise, Jean.

En effet, ce fût une soirée haute en passions et discussions authentiques. Une explosion de découvertes variées, d’échanges sur les dimensions de l’être humain et sa quête spirituelle. Des saveurs différentes et un respect d’être qui nous sommes ensemble dans notre unicité. Depuis, j’ai de nouveaux « âmis(e) » pour voyager, explorer et découvrir par l’expérience les dimensions de l’être. Merci à vous et merci à Vincent d’être, tout simplement.

Expérience Nancy Marcoux – Déblocage & Médithérapie

Bref, vivre l’Expérience Nancy Marcoux, c’est observer les deux loups en soi et apprendre à apprivoiser le Loup Noir et à nourrir le Loup Blanc. De plus, pour vivre un déblocage ou de la médithérapie, contactez Nancy Marcoux et visionnez les nombreux témoignages de gens « décideurs » ayant osé l’expérience ICI.

Merci d’être ici maintenant.

Or, si vous avez trouvé cet article utile, s’il vous plaît partagez avec un « décideur » : collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille – quelqu’un à qui vous croyez peut bénéficier d’être à ce « moment ici et maintenant ».

Un énorme merci de faire de cet endroit un espace pour Être où l’on peut se sentir en confiance de partager ensemble. –Nancy 

De plus, pour prendre contact avec moi pour des séances de coaching ou de déblocage, ou pour plus d’information à propos de mes services, je vous invite à visiter mon site web ici. https://nancymarcoux.com

Références

Guy Perron, ambassadeur chez God, agent littéraire, conférencier, auteur et homme de cœur, https://www.facebook.com/guy.perron.775

Facebook de « Rugir, ruminer et respirer par le nez », https://www.facebook.com/rugirruminerourespirerparlenez/?fref=ts

(Perron, G., et Arpin, R., (2016), « Rugir, ruminer et respirer par le nez » Les Éditions de l’Homme. p. 47.)