Cinq exercices de méditation de pleine conscience pour un décideur performant

Un leader est une personne qui possède le pouvoir inhabituel de projeter son ombre ou sa lumière sur d’autres personnes
Parker Palmer

Quel décideur voulez-vous être ?
Vous aimeriez projeter votre lumière comme les plus grands PDG de ce monde ?
Vous aimeriez connaitre la clef du succès qu’ont en commun ces plus grands PDG ?

Ce qui relie Ray Dalio (Founder & Co-CIO, Bridgewater Associates USA), Padmasree Warrior (CTO, Cisco Systems), Tony Schwartz (Founder & CEO, The Energy Project), Bill Ford (Executive Chairman, Ford Motor Company), Oprah Winfrey (Chairwoman & CEO, Harpo Productions, Inc.), Larry Brilliant (CEO, Skoll Global Threats Fund), Rupert Murdoch (Chairman and CEO, News Corp) Rémy Tremblay (Maison des Leaders) au succès, c’est la pratique de la méditation. Même l’armée américaine a recours à la pleine conscience (Mind Fitness Training).

Déployez votre sagesse

La méditation est une pratique de sagesse naturelle, simple et profonde, de plus en plus répandue et adoptée par les plus grands décideurs. Bien plus qu’une simple technique de gestion du stress, elle leur permet de conserver leur calme et d’être plus objectifs face aux décisions qu’ils ont à prendre. Cette pratique leur permet de devenir un leader inspirant, qui prend des décisions plus performantes et rapides, juste par le fait de prendre le temps de ralentir pour mieux agir. Avec la méditation, les entrepreneurs redéfinissent leur rôle de décideurs et la place de leur égo dans leurs actions.
Pour un décideur et un entrepreneur, la gestion d’une entreprise amène nécessairement de multiples responsabilités. Ils sont souvent confrontés à ces responsabilités, la pression augmente et une dose de stress importante se répand en eux. Se sentant maitre de lui, l’entrepreneur performant poursuit son plan d’action et supporte les tensions en évitant de considérer la fatigue ou le risque de l’épuisement. La majorité des entrepreneurs croient en cette façon d’agir, jusqu’au moment où la tension, le stress et la fatigue les paralysent et qu’aucune défense n’est possible. Plusieurs décideurs vivent cet écroulement, et se relever demande alors plus d’efforts, d’énergie et beaucoup de temps. Il vaut mieux s’entrainer et prévoir les coups par une pratique de méditation de pleine conscience, plutôt que de vivre cette douleur de s’écrouler ou de voir son entreprise et ses projets s’effondrer. La plupart des décideurs qui pratiquent la méditation s’y sont mis à la suite d’un surplus de travail, un burnout, ou un problème personnel (décès, divorce).

action

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

La pratique de la méditation de pleine conscience (ou « Mindfulness ») a été élaborée par le Dr Jon Kabat-Zinn et des chercheurs de l’École de Médecine de l’Université du Massachusetts vers les années 70. Elle a fait l’objet de près de 1 000 recherches scientifiques et elle est utilisée dans plus de 700 hôpitaux à travers le monde. Il a été démontré qu’une pratique régulière permet entre autres une meilleure concentration, l’augmentation de la plasticité du cerveau et une diminution de la pression artérielle. Plusieurs mythes entourent la méditation et elle est souvent perçue comme une pratique religieuse ou ésotérique. En réalité, la méditation de pleine conscience est détachée de toute tradition ou croyance religieuse. En fait, elle est dérivée de la méditation bouddhiste qui est basée essentiellement sur des techniques simples pour atteindre le calme. La méditation de pleine conscience prend sa source dans l’attention portée de façon naturelle, sans effort et intentionnelle au moment présent. Et ce, sans jugement de valeur et avec une attitude d’ouverture.

Qu’est-ce que le décideur gagne avec une pratique de méditation de pleine conscience ?

img_0985-300x200La pratique de la méditation permet de prendre du recul par rapport à son quotidien, à ses responsabilités, sans pour autant les négliger. En fait, ce recul permet d’être plus performant en apportant une distance qui élargit le regard, la perspective, et permet une ouverture à d’autres possibilités, à de nouveaux développements d’affaires et à de nouvelles opportunités. Le dirigeant pratiquant développe une plus grande capacité à rester concentré, à élargir sa créativité, à être bienveillant et à moins se retrouver au cœur des conflits. Le climat de travail devient alors plus sain. Dans le même sens, Sébastien Henry, dans son livre « Ces décideurs qui méditent et s’engagent. Un pont entre sagesse et business », mentionne : « Ils ressentent moins de stress, ont une plus grande capacité à rester concentrés, ils sont plus bienveillants, plus créatifs, et se retrouvent moins au cœur de conflits. Le climat de travail est beaucoup plus sain ».
Enfin, la méditation de pleine conscience amène une clarté d’esprit, un détachement positif, et permet de se détacher des pensées ruminantes et stressantes afin que le mental, votre cheval sauvage, s’agite moins. Il est démontré que la méditation agit sur l’activité cérébrale et augmente la résistance au stress, réduit le risque de dépression et calme les angoisses.

Et si vous n’avez pas le temps, comment pratiquer la méditation ?

La méditation de pleine conscience peut se pratiquer presque n’importe où. Comme dans la douche, dans l’auto lors d’embouteillages ou dans l’avion, simplement par l’utilisation de la respiration ou d’un autre objet d’attention. La méditation se pratique même en mouvement. Certains utilisent la marche méditative qui consiste à se concentrer et à observer son corps à chaque pas. Utiliser ces moments pour sortir du mode « pilote automatique » afin de développer une présence consciente, centrée sur l’essentiel.
L’octroi de « mini-pep méditatif » pour un esprit performant et bienveillant est important pour devenir un décideur conscient. La première étape est d’entrainer l’esprit à la méditation en choisissant un des cinq exercices présentés ci-dessous et de le pratiquer durant la journée. Avec de l’entrainement, les gens sont à même de constater que c’est une stratégie efficace pour restaurer l’énergie, mieux appréhender les contraintes ainsi que les multiples sources de stress vécues en tant que gestionnaire dans un environnement compétitif, concurrentiel et internationalisé. Cependant, utiliser la méditation uniquement pour être plus performant serait dévier de l’essence de celle-ci. À ce sujet, le moine bouddhiste Matthieu Ricard mentionne l’importance d’inclure la bienveillance dans la pratique. Cette bienveillance est très profitable pour désamorcer une situation stressante ou épineuse.

Mini-pep méditatif pour un esprit performant et bienveillant

logo-50MPM-DB (mini-pep méditatif de base)

• Installez-vous confortablement en position assise, votre chaise de bureau convient parfaitement.
• Prenez 1 minute de votre temps pour mini-pep méditatif, une pause volontaire.
• Choisissez de porter votre attention sur un objet précis. Peu importe l’objet de votre attention, mais au début il est préférable de focaliser son attention sur un aspect que vos sens remarqueront facilement, comme la respiration.
• Dirigez intentionnellement votre attention en étant ouvert, curieux à tout ce que vous remarquez. Laissez aller le contrôle, l’analyse ou l’évaluation de ce que vous observez.
• Lorsque votre attention s’évade vers autre chose, ramenez celle-ci vers l’objet d’attention choisi (respiration). Simplement être bienveillant et sans jugement dans l’expérience de votre méditation.

logo-50MPM-I (mini-pep méditatif inerte) – 2 min

• Arrêtez ce que vous êtes en train de faire ;
• Asseyez-vous sur une chaise ou sur le sol avec le dos droit, afin d’être confortable ;
• Fermez les yeux pendant deux minutes ;
• Les pensées vont et viennent dans votre esprit. Laissez-les faire tout simplement. Laissez vos pensées aller comme un nuage dans le ciel ;
• Focalisez votre attention sur le moment présent ;
• Garder une respiration naturelle, sans effort ;
• Voyez simplement ce qui se passe en vous, sans rien faire, en restant immobile ;
• Restez en mode observation de ce qui est, sans vous accrocher à une pensée distincte, ou à une sensation dans votre corps.
• Puis, après deux minutes, ouvrez doucement les yeux et reprenez vos activités en étant plus conscient et alerte.

Cet exercice peut sembler banal pour certains et complexe pour d’autres. Vous avez trouvé cela relaxant ou vous avez eu le besoin de « faire » quelque chose ? Il est intéressant de remarquer ce besoin, cette habitude de faire tout le temps quelque chose, d’activer son cheval sauvage (mental) sans arrêt, sans pause. Si vous avez ressenti ce besoin et activé votre mental, vous pouvez recommencer l’exercice pendant un peu plus longtemps. Lorsque l’esprit est constamment sollicité par des pensées, il est logique que votre capacité de concentration en soit affectée.

logo-50MPM-PP (mini-pep méditatif du pas-à-pas) – 2-5 min

• Marchez, peu importe l’endroit ;
• Commencez par ralentir votre pas ;
• Portez votre attention sur les sensations, en mode observation de celles-ci :
• Vos pieds sur le sol, dans vos chaussures, un pas avant l’autre ;
• Vos jambes qui avancent, les muscles qui se contractent ;
• La position de vos mains, de votre tête ;
• Les sensations de vos vêtements sur votre peau ;
• Simplement être présent aux sensations qui se présentent à vous au moment même ;
• Puis reprenez votre marche comme d’habitude ;
• Vous pouvez peut-être prendre conscience des différences qui existent entre votre marche habituelle et cette marche un peu plus consciente. Prendre conscience des mouvements de son corps est une seconde marche vers la pleine conscience.

logo-50MPM-C (mini-pep méditatif compassion) – 5 min

• Arrêtez ce que vous êtes en train de faire ;
• Installez-vous confortablement ;
• Fermez les yeux ;
• Respirez naturellement, sans effort, en prenant conscience de chaque inspiration et expiration ;
• Visualisez un être proche pour qui vous pouvez facilement avoir de la compassion, de l’amour ;
• À chaque inspiration et expiration, focalisez-vous sur l’amour et la compassion ;
• Poursuivez l’exercice afin d’étendre cet état à une personne moins proche de vous ;
• Puis prolongez le même exercice avec une autre personne que vous n’affectionnez pas particulièrement ;
• Offrez à cette personne votre amour, votre compassion. Vous verrez que partager votre compassion va permettre de l’intensifier et de l’étendre hors de vous pour toucher la personne de votre choix, puis elle continuera à augmenter jusqu’à déborder.
• Prenez conscience de l’amour, de la compassion et de la bienveillance qui vous habitent.
• Faites de votre pratique un bienfait pour les autres aussi, pas seulement pour vous seul, et vous verrez l’énergie se transformer.
• Ouvrez les yeux et reprenez vos activités.

Cet exercice est très profitable avant une rencontre avec un employé ou un partenaire d’affaires avec qui l’on s’entend moins bien. Elle peut être efficace pour prendre le dessus lorsque nos émotions nous envahissent. En fait, vous prenez la décision, le choix conscient de focaliser sur la compassion afin de transmettre et de projeter cette lumière, et d’être un décideur performant et bienveillant.

logo-50MPM-DC (mini-pep méditatif diner en conscience)

• Faites de votre repas un moment important de pleine conscience ;
• Déposez votre fourchette entre chaque bouchée ;
• Ce qui vous permettra d’apprécier chaque bouchée que vous portez à votre bouche ;
• Mâchez lentement et ne vous laissez pas distraire par votre cellulaire, ordinateur ou télévision ;
• Idéalement, fermez toutes distractions pour vivre un moment de conscience plus silencieux ;
• Soyez en mode observation durant votre repas ;
• Par la suite, reprenez vos activités. Soyez conscient des bénéfices d’être plus vite rassasié et jouissez d’une meilleure digestion.

Lors des exercices, il est normal d’entendre sa propre voix, ses pensées dans sa tête. Lorsque cela se produit, laissez aller comme des nuages qui passent dans le ciel, sans vous y accrocher. L’apprentissage de la méditation, c’est entrainer son esprit à la conscience du moment présent, sans jugement de valeur. Tout comme nous entrainons notre corps pour favoriser la santé physique, la méditation constitue un entrainement de notre esprit pour favoriser la santé mentale.

Sans espérer que du jour au lendemain tous les décideurs vont se mettre à la méditation, je crois fermement que si chacun des dirigeants qui pratiquent la méditation témoigne de sa pratique et des bienfaits qu’il en retire, cela va permettre à d’autres de s’engager dans la même voie. Tout comme le croit Sébastien Henry, « ils vont entrainer les autres ». La preuve que la méditation améliore les décisions d’affaires et permet d’éviter à l’entreprise de commettre des erreurs coûteuses est démontrée, non scientifiquement pour l’instant, mais par le témoignage de plusieurs entrepreneurs que vous pouvez lire dans le livre de Sébastien Henry.

Il existe plusieurs techniques et outils afin d’être conscient. Je ne suis pas un maître de méditation, mais je la pratique depuis mon enfance et j’ai acquis mes connaissances, compétences et influences auprès de diverses personnes inspirantes, dont entre autres le Dr Roger Marcaurelle, PH.D., psychologue, Deepak Chopra, Nicole Bordeleau, Mathieu Ricard, Christophe André, Jenyfer Leung Corber et Steve Corber (MT). Je ne veux pas convaincre les gens, mais partager et inspirer par ma passion et les bienfaits qu’une pratique peut apporter. La méditation fait partie intégrante de ma vie depuis ma tendre enfance, et elle m’a aidé dans mes prises de décisions et dans les moments heureux et moins heureux de ma vie. J’espère que j’aurai su par cet article piquer votre curiosité sur la méditation et que vous ferez un premier pas vers une pratique quotidienne.

Pour ceux qui se demandent comment débuter une pratique de méditation, il suffit de vivre l’expérience et de recommencer tous les jours. J’offre plusieurs services pour vous aider à incorporer la méditation dans votre vie et celles de vos employés : soit des ateliers de méditation de groupe, soit des séances individuelles en personne ou via Skype. Ou encore, directement depuis votre bureau, en vous branchant au programme de méditation en ligne.

logo-50Soyez ici et maintenant

Souvenez-vous que plusieurs personnes visitent ce site pour apprendre, explorer et s’inspirer.

Votre perspective est peut-être exactement ce qu’une autre personne a besoin d’entendre pour stimuler sa créativité ou sentir renaître l’espoir.

Si vous avez trouvé cet article utile, partagez avec un « décideur » : collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille

– quelqu’un à qui vous croyez peut bénéficier d’être à ce « moment ici et maintenant ».

Un énorme merci de faire de cet endroit un espace pour Être où l’on peut se sentir en confiance de partager ensemble.

action

Références :

Henry, S. (2014). « Ces décideurs qui méditent et s’engagent. Un pont entre sagesse et business », Stratégies et management, Dunod, 288 p.

Kabat Zinn, J. (2009). «Au cœur de la tourmente, la pleine conscience. Le manuel complet de MBSR, ou réduction du stress basée sur la mindfulness». J’ai lu, Espagne, 795 p.