Le stress vous stresse? 4 éléments pour une organisation à haute fiabilité

Vous voulez diminuer le stress au sein de votre organisation ! Promouvoir la santé mentale et physique ! Alors, enrayez les distractions au sein de votre entreprise par la méditation de pleine conscience.

Le stress des employés coûte aux entreprises canadiennes 12 G$/année et il représente 40 % des coûts de roulement… 

La méditation est une pratique enrichissante au sein des entreprises voulant créer des organisations très fiables. De quelle manière et en quoi est-elle profitable pour l’entreprise ?

D’après l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal, d’ici 2020, les maladies cardiaques et la dépression seront les deux principales causes d’incapacité au travail, et ce, à l’échelle mondiale. L’institut précise que certaines recherches en entreprise révèlent entre autres que le stress représente 40 % des coûts de roulement du personnel, 100 % des poursuites et 55 % des coûts de PAE (Programme d’aide aux employés). Le stress des employés coûte aux entreprises canadiennes 12 G$/année. Dans le même ordre d’idée, l’Association canadienne pour la santé mentale mentionne qu’un Canadien sur cinq sera aux prises avec une maladie mentale au cours de sa vie. De plus, Statistique Canada (2006) révèle qu’un peu plus du quart des travailleurs québécois disent vivre un stress élevé au quotidien. Ce sont des chiffres éloquents. La majorité des entreprises ont introduit des programmes pour promouvoir la santé mentale et physique au sein de leur environnement. En poursuivant cette lecture, vous allez découvrir 4 éléments pour développer  une pratique gagnante au sein de votre entreprise : la distraction, les bienfaits de la méditation, les conditions de succès et deux Mini-Pep Méditatif.  La méditation de pleine conscience peut devenir une pratique gagnante et peu couteuse pour une entreprise et une organisation. Faites comme les plus grands PDG et appliquez une des clés de leur succès en consultant l’article à ce sujet : « Cinq exercices de méditation de pleine conscience pour un décideur performant ».

 

La distraction en entreprise

L’esprit d’un être humain divague environ 50 % du temps, ce qui signifie que nous ne sommes pas pleinement présents au travail. Cet état de distraction élève le niveau de stress et diminue la productivité. Selon les recherches de Gloria Mark, Ph, D., de l’Université de Californie à Irvine et experte de premier plan concernant les interruptions au travail, la quantité moyenne de temps avant d’être interrompu est de trois minutes. En fait, les gens sont interrompus par une personne, par un appel téléphonique, par une note sur un papier ou par une distraction interne, comme une pensée. De plus, les gens utiliseraient leur Facebook en moyenne 21 fois par jour et consulteraient leurs courriels personnels 74 fois par jour, sur leur lieu de travail. Lors de ces interruptions, d’après Gloria Mark, il y a un coût cognitif et du stress dû au fait que les gens doivent se recentrer pour reprendre leur activité. En ce sens, la méditation de pleine conscience permet d’être présent et de se concentrer sur leur travail. Christophe André, médecin-psychiatre, aborde dans le même sens et mentionne : « quand les gens prennent une pause à leur travail, ils n’observent pas de vraies coupures : ils font juste autre chose. Ils envoient un SMS, passent un appel téléphonique, consultent leurs mails, surfent sur Facebook… Ils vont donc continuer de fatiguer leur cerveau avec des activités semblables à celles de leur travail, mais pour des raisons personnelles. Donc, ils ne sont pas en lien avec eux-mêmes. Ils sont en lien avec leur réseau social, avec leur image sociale. Mais pas avec leur personne intime. »   La méditation permettrait de faire ce lien avec leur « moi interne » et apporterait une multitude d’effets positifs ainsi qu’un moment de repos à leur cerveau trop actif.

 

Contrer la distraction par la méditation de pleine conscience

Pour faire face à ces distractions, vous pouvez entraîner et former le cerveau à se concentrer par la pleine conscience. Selon Jon Kabat Zin, l’interprétation que nous pouvons faire des choses, la capacité d’ajustement au changement et l’inquiétude intérieure influencent le niveau de stress.    Il a été démontré que la pratique de la méditation de pleine conscience a pour effet de diminuer la réaction du stress, d’améliorer la santé physique et mentale, de favoriser la régulation émotionnelle et les relations interpersonnelles. De grandes entreprises ont intégré la méditation de pleine conscience dans leurs programmes d’accompagnement et de ressources humaines : Google, Apple, Intel, Sodexo, pour n’en nommer que quelques-unes. La méditation est un outil efficace, où l’employé apprend à observer sa respiration, ses pensées, et à accueillir ce qui est présent, notamment ses émotions. Il entraîne son cerveau à être concentré au moment présent, par une présence attentive. Cela permet de développer la capacité à prendre du recul par rapport aux situations vécues et d’être plus résilient.

 

Que peut apporter la méditation en entreprise ?

Méditer améliore le bien-être des collaborateurs en réduisant le niveau de stress. L’organisation ou l’entreprise qui prend soin du bien-être de ses employés bénéficie de résultats concrets. Avec un programme visant le bien-être, les entreprises peuvent collectivement économiser 700 000 000 $. Prendre un moment pour soi, pour se recentrer pendant les heures de travail permet de souffler et d’être plus attentif. Il est démontré que la spiritualité au travail facilite le bonheur et la santé des employés. Le décideur qui reconnaît l’existence d’une spiritualité au travail en favorisant des attitudes et des pratiques comme la méditation de pleine conscience ou le yoga obtient les résultats suivants :

—Une réduction des coûts en santé, en absentéisme et en désengagement ;

—Une réduction du stress ;

—Une amélioration de la satisfaction de la clientèle ;

—Une amélioration des relations de travail ;

—Une meilleure performance de l’organisation ;

—Plus de clarté ;

—Une amélioration de la prise de décision ;

—Un engagement de ses employés face à celle-ci et leur travail ;

—Une plus grande motivation ;

—Plus de leadership et d’empowerment dans vos équipes ;

—Plus de créativité et d’innovation ;

—Cultiver la résilience ;

—Des décisions plus éthiques et responsables.

 

L’employé obtient des résultats dans sa gestion de ses émotions face aux situations plus complexes et difficiles.   L’instauration de la pratique de méditation de pleine conscience apporte à l’employé les bienfaits suivants :

  • Une diminution des erreurs d’inattention ;
  • Une diminution de la fréquence des pensées automatiques négatives et l’aptitude à se dégager de celles qui surviennent malgré tout ;
  • Une plus grande attention soutenue ;
  • Une persistance dans les tâches difficiles ;
  • Une stimulation de la créativité et de l’empathie ;
  • Une réduction de l’anxiété ;
  • Une régulation des tensions, ce qui lutte contre la dépression ;
  • Une meilleure connexion à la vie et au monde ;
  • Une meilleure qualité de présence ;
  • Favorise des choix plus clairs ;
  • Une fluidité de la prise de décision ;
  • Une plus grande satisfaction de la vie, de la vitalité et de l’optimisme ;
  • Un sentiment de compétence ;
  • Une augmentation de la flexibilité cognitive ;
  • Moins de symptômes psychologiques :
  • Anxiété et état dépressif ;
  • Augmentation de la conscience métacognitive ;
  • Acceptation expérientielle permettant d’accueillir l’émotion ;
  • Amélioration de la gestion de soi ;
  • Amélioration du contrôle de l’attention ;
  • Impacts positifs sur la mémoire ;
  • Engendre une réponse de relaxation.
  • Meilleure santé physique :
  • amélioration des fonctions immunitaires ;
  • diminution de l’inflammation ;
  • diminution de la réactivité du système nerveux ;
  • diminution de la tension artérielle ;
  • et bien d’autres.

 

Méditer en milieu professionnel et en groupe a de nombreuses conséquences positives sur les relations humaines au sein des équipes. Le groupe permet à chacun de partager son expérience et de réguler la pratique. Par cette pratique, les participants se rapprochent et apprennent à mieux se connaître. Cette notion de groupe diminue les risques psychosociaux. Les participants apprennent à prendre du recul et évitent de prendre une décision réactive lors de situations professionnelles où habituellement ils auraient été provoqués. Agir au lieu de réagir devient une clé de réussite pour l’entreprise.

Équilibrer le corps et l’esprit pour entretenir son bien-être est une priorité de cette nouvelle ère. Le temps du « multitasking », de la lutte quotidienne contre un rythme effréné dans nos vies n’est plus d’actualité. Présentement, la tendance est à la spiritualité au travail, qui est défini comme « la reconnaissance par l’organisation de l’existence chez les employés d’une vie intérieure qui nourrit et qui est nourrie par un travail utile, exécuté dans un contexte collectif ». Une manière de s’inclure dans quelque chose de plus grand que soi, de partager et de trouver un sens à ce que l’on fait. L’éveil à soi permet de tourner son regard vers l’intérieur pour se régénérer en profondeur.

Plusieurs entreprises misent par ailleurs sur l’intégration d’une spiritualité au travail en instaurant divers programmes de bien-être afin d’attirer les meilleurs prospects. En fait, de plus en plus de jeunes diplômés exigent le maintien d’une vie professionnelle et personnelle équilibrée, un critère essentiel pour ces futurs dirigeants d’entreprises. La méditation de pleine conscience répond adéquatement à ces besoins. Les entreprises devraient donc davantage faire connaître la méditation à leurs employés et en favoriser la pratique. D’autant plus qu’elle est facile à mettre en place, peu coûteuse et à la portée de tous.

 

Condition de succès pour l’introduction de la méditation en entreprise

Tout d’abord, il faut bien comprendre que la pratique de la méditation ne signifie pas nécessairement le calme et la sérénité. Au contraire, on réalise que les pensées trottent sans arrêt dans l’esprit et qu’on apprend à les accueillir et les regarder passer comme des nuages dans le ciel. Selon Sébastien Henry, il y a quatre conditions pour qu’une pratique de méditation de pleine conscience en entreprise soit un succès. D’après lui, l’approche doit être laïque, avec des intervenants qualifiés, en lien avec les enjeux de l’entreprise, et que les employés soient volontaires et qu’ils puissent se retirer.   Il a également observé cinq enjeux majeurs ayant un impact positif et durable dans l’implication de la méditation de pleine conscience soit : l’implication des dirigeants, une évaluation rigoureuse, la mise en place d’un suivi, la création d’une dynamique collective et l’intégration de la pratique dans le travail en équipe.

De plus, cette pratique a largement fait ses preuves dans les pays anglo-saxons. On note une augmentation de plus en plus grande en Europe et maintenant au Québec, où un nombre croissant d’entreprises et d’organisations instaurent la méditation mindfulness. Plusieurs dirigeants, décideurs et professionnels ont intégré dans leur mode de vie la méditation, mais n’osent pas communiquer leur engagement tant la pensée cartésienne prévaut dans le monde des affaires. Ensemble, partageons notre pratique afin de contribuer à humaniser un monde authentique. C’est ainsi que nous allons créer progressivement, comme le préconise l’enseignant spirituel Sri Sri Ravi Shankar, « une société sans violence et sans stress ».

 

Voici une pause méditation à utiliser au bureau ou en salle d’attente au lieu d’observer les autres :

MPM-Pof (mini-pep méditatif pof)

  • Prendre un moment d’arrêt, le temps de dix cycles respiratoires.
  • Regarder par la fenêtre un point fixe ou fermer vos yeux.
  • Prenez le temps de ressentir votre souffle.
  • Profitez de ce moment pour prendre conscience de votre respiration, de votre corps.
  • Observez les pensées qui vous traversent l’esprit.
  • Laissez aller comme les nuages qui passent dans le ciel.
  • Prenez ce temps de dix respirations pour vous habiter du mieux possible.

 

MPM-SOS  (mini-pep méditatif Stop-Observer-Souffler) – 2-5 min
S = Stop

  • Arrêtez-vous ;
  • Vous pouvez rester debout ou vous assoir ;
  • Vous pouvez fermer les yeux ou ne pas les fermer ;

O = Observer

  • Votre souffle et votre état intérieur ;

S = Souffler 5 fois

  • Porter votre attention sur votre respiration, sur votre souffle, sans effort et de manière naturelle ;
  • Suivez le mouvement de l’inspiration suivie de l’expiration, quelques cycles seulement (5 fois) ;
  • Vous pouvez sentir la sensation du souffle au niveau de vos narines, de votre poitrine, de votre ventre ;
  • Observez attentivement ce qui se passe à l’intérieur de vous ;
  • Portez un regard neuf, curieux de ce qui se passe en vous ;
  • Soyez attentif aux sons, aux sensations, aux pensées, aux images qui vous parviennent, sans chercher à en sélectionner certains. Accueillez tous les sons sans jugement ;
  • Durant tout cet exercice, vous prendrez peut-être conscience que votre esprit, votre cheval sauvage, ne cesse de bondir. Si c’est le cas, ramenez-le gentiment, sans effort, en vous reconcentrant sur votre respiration.

 

De plus en plus de possibilités sont offertes pour l’apprentissage de la méditation au Québec dont certaines se spécialisent pour les entreprises. Il est impératif de faire votre choix en fonction de vos besoins, de la formation de l’enseignant et du lien authentique établi entre vous et l’enseignant. Je vous invite à consulter mon site web pour plus d’informations concernant mes services à ce sujet pour vous, pour un partenaire ou pour un proche. Si ce n’est pas déjà fait, inscrivez-vous au « 7 jours de méditations gratuites » avec moi et découvrez les Mini-Pep Méditatifs accessibles pour tous en cliquant ici.

action

 

Merci d’être ici maintenant.

Si vous avez trouvé cet article utile, s’il vous plaît partagez avec un « décideur » : collègues de travail, clients, amis, membre de votre famille – quelqu’un à qui vous croyez peut bénéficier d’être à ce « moment ici et maintenant ».

Un énorme merci de faire de cet endroit un espace pour Être où l’on peut se sentir en confiance de partager ensemble.

Nancy

Pour prendre contact avec moi pour des séances de coaching ou de déblocage, ou pour plus d’information à propos de mes services, je vous invite à visiter mon site web ici. https://nancymarcoux.com

 

RÉFÉRENCES:

1 http://www.iusmm.ca/hopital/sante-mentale/en-chiffres.html. Consulté le 2016-07-07

2 Association canadienne pour la santé mentale

3 Kabat Zinn, J. (2009). Au cœur de la tourmente, la pleine conscience. Le manuel complet de MBSR, ou réduction du stress basée sur la mindfulness. J’ai lu, Espagne, 795 p.

4 Thanh-Lan, N. (2013). Revue des effets de la méditation sur la santé mentale et physique et sur les mécanismes d’action. Santé mentale au Québec, 38(2), 19-34

5 Henry, S. La mindfulness en entreprise -Guide pratique pour un nouveau regard sur la performance (HRM) http://www.hrtoday.ch/fr/la-mindfulness-en-entreprise-no-39